UFC-Que Choisir d'Albertville

Argent / Assurances / Banques, Télécom / High-tech / Médias

Paiement mobile. Google entre dans la danse

# Paiement mobile
Publié le : 13/12/2018 

Le tonitruant Google fait une arrivée timide, et tardive, dans le paiement mobile. Sa solution Google Pay, lancée le 11 décembre, arrive plus de deux ans après Apple Pay (réservé aux iPhone) et six bons mois après Samsung Pay (réservé aux smartphones Galaxy). Qui plus est, les grandes banques ne l’ont pas suivi : seules trois néobanques sont partenaires.

 

L’arrivée d’Apple Pay, en 2016, a donné le coup d’envoi en France du paiement sans contact mobile à grande échelle. Avec ce service, le smartphone remplace la carte bancaire lors des achats en magasin : il suffit de passer l’appareil devant le terminal de paiement du commerçant pour valider la transaction. Comme nous l’expliquions récemment (voir notre vidéo : Smartphones – Paiement accepté !), l’opération n’est pas plus risquée qu’un paiement sans contact par carte bancaire. On serait même tenté de dire qu’elle l’est moins : avec le paiement sans contact mobile, votre numéro de carte bancaire ne circule pas puisqu’il est systématiquement remplacé par un identifiant de transaction unique.

 

PAS D’AUTHENTIFICATION EN DESSOUS DE 30 €

Si vous disposez d’un smartphone Android, vous pouvez désormais installer l’application Google Pay (disponible dans la boutique en ligne Google Playstore) et disposer d’un service similaire. Une fois renseigné votre numéro de carte bancaire, vous pourrez payer vos achats en magasin exactement comme avec une carte bancaire sans contact. À l’instar d’Apple Pay et Samsung Pay, les plafonds de paiements sont les mêmes que ceux de votre carte bancaire. Mais alors qu’Apple et Samsung exigent une authentification (code, empreinte digitale, reconnaissance faciale) pour toute transaction, quel que soit son montant, Google est moins strict : il n’est pas nécessaire de déverrouiller le smartphone, ni même de s’authentifier, pour les montants inférieurs à 30 €. Ceci augmente les risques de fraude. « Notre algorithme est capable de détecter un comportement anormal. Google Pay demandera alors à l’utilisateur de s’authentifier. Ce qu’il fait d’ailleurs systématiquement après …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org