UFC-Que Choisir d'Albertville

Auto / Moto, Législation / Droit / Justice

Affaire Volkswagen. L’action engagée en Allemagne est ouverte aux automobilistes français

volkswagen-t-roc
Publié le : 07/12/2018 

Les automobilistes français peuvent se joindre à l’action menée en Allemagne par l’association VZBV contre Volkswagen dans l’affaire des logiciels truqueurs, qui permettaient de faire baisser les émissions polluantes des véhicules au moment de leur homologation. Quels véhicules sont concernés ? Comment participer à cette action ? Qui peut s’inscrire ? Nos réponses et nos conseils.

 

En France, le dossier pénal de l’affaire Volkswagen est toujours en cours d’instruction. L’UFC-Que Choisir a été la première association à se constituer partie civile et attend des développements pour la fin de cette année. Mais, depuis le 26 novembre 2018, les consommateurs français ont la possibilité de se joindre à l’action engagée en Allemagne par la VZBV (Verbraucherzentrale Bundesverband), une association de défense des consommateurs.

FAIRE PRESSION SUR VW

Les propriétaires de véhicules Audi, Seat, Skoda et Volkswagen, dotés d’un moteur diesel de type EA189, de cylindrée 1.2 TDI, 1.6 TDI ou 2.0 TDI, vendus entre 2009 et 2015 (liste ci-dessous), potentiellement équipés d’un dispositif illégal destiné à limiter les émissions de Nox (oxyde d’azote), ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour s’inscrire en ligne et se joindre à l’action de la VZBV. Cette dernière a pour but, dans un premier temps, de réunir un maximum d’automobilistes afin de mettre le constructeur allemand sous pression pour le pousser à engager des négociations afin d’indemniser les automobilistes au cas par cas, si sa responsabilité est reconnue par le tribunal allemand. L’objet de la procédure en Allemagne n’est donc pas d’attribuer une compensation aux consommateurs. Si elle aboutit, chaque consommateur devra …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org