UFC-Que Choisir d'Albertville

Législation / Droit / Justice, Santé / Bien-Être

Conflit d’intérêt. La Haute autorité de santé retire ses recommandations

# médicaments valsartan
Publié le : 01/12/2018 

Avant même que le Conseil d’État ne se prononce sur une requête de l’association pour une Formation et une information médicale indépendante (Formindep), la Haute autorité de santé a retiré ses recommandations sur la prise en charge de l’excès de cholestérol et de triglycérides. En cause, les liens d’intérêt cachés des experts qui y avaient travaillé.

 

Une fois de plus, l’association pour une Formation et une information médicale indépendante (Formindep) a remporté son bras de fer contre la Haute autorité de santé (HAS). Dans le cadre d’une requête devant le Conseil d’État, la HAS a fini par jeter l’éponge, avant même que les juges ne se prononcent, et par abroger ses recommandations sur la prise en charge des dyslipidémies, à savoir l’excès de cholestérol et de triglycérides. En cause, les liens d’intérêt de six des neuf experts missionnés pour les formuler. C’est la deuxième fois, après les recommandations sur la maladie d’Alzheimer en 2009, que le Formindep doit rappeler la HAS à ses propres principes.

Sur les dyslipidémies, l’affaire débute en juin dernier, quand le Formindep montre que six des neuf participants au groupe de travail dédié ont des liens financiers étroits avec des laboratoires commercialisant des médicaments contre le cholestérol. Pire, ils ont caché ces liens à la HAS et déclaré publiquement ne pas en avoir. Or c’est interdit. Malgré l’évidence, la HAS refuse dans un …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org