UFC-Que Choisir d'Albertville

Télécom / High-tech / Médias

Gmail lance les compose actions pour faciliter l’intégration de contenus dans les courriels

gmail

Gmail a lancé une toute nouvelle fonction en fin de semaine : les Compose Actions. Ces dernières fonctionnent un peu comme des extensions et elles visent tout simplement à faciliter l’intégration de contenus tiers aux courriels.

Google est à la tête d’un écosystème riche de plusieurs dizaines de services différents et Gmail est sans aucun doute l’un des plus populaires de la liste. L’outil est en effet utilisé par des millions de personnes à travers le monde.

Les développeurs tiers de certaines applications peuvent théoriquement lire les mails de millions d’utilisateurs de Gmail rapporte le Wall Street Journal dans une enquête publiée hier.

Loin de se reposer sur ses lauriers, Google déploie très fréquemment de nouvelles mises à jour pour le rendre encore plus puissant et intuitif.

Gmail veut simplifier l’intégration d’éléments tiers

Après avoir lancé les courriels capables de s’autodétruire et les rappels, la firme a donc choisi de se focaliser sur les contenus additionnels intégrables à nos messages.

Les Compose Actions se présentent donc comme des extensions activables en un clic. Grâce à ces outils, l’utilisateur pourra établir un lien entre sa messagerie et ses services en ligne préférés. Lorsque ce sera fait, il sera alors possible d’insérer des pièces jointes provenant de différents comptes sans avoir besoin de quitter le service. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, ces fameuses extensions ne se limitent pas à la version desktop et il est ainsi possible d’en profiter depuis les applications mobiles.

Google a décidé de procéder avec parcimonie et seule une poignée d’extensions sont disponibles pour le moment. En réalité, elles sont seulement quatre : BoxDropboxAtlassian et Egnyte.

Comment installer et utiliser les Compose Actions ?

Pour les installer, deux options s’offrent à vous. La plus simple consiste à …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur fredzone.org/