UFC-Que Choisir d'Albertville

Alertes, Loisirs / Tourisme, Télécom / High-tech / Médias

Des jeux vidéo gratuits qui peuvent coûter chers

# jeux vidéo faussement gratuits

26/07/2018 Dernière modification le 09/08/2018

En apparence gratuits, des jeux vidéo se révèlent en réalité payants par la suite. Les joueurs sont invités à payer pour pouvoir progresser plus rapidement dans le jeu. Gros plan sur ces jeux.

Votre fils joue sur sa tablette. Vous entendez un cri rageur accompagné d’un florilège de toutes les malédictions possibles et imaginables. Vous demandez quelques explications. Il vous répond « un cheater a réussi à détruire ma tour avec un chevaucheur de cochon alors qu’il avait posé un sort de gel juste avant ». Bienvenue dans le monde merveilleux de Clash royale… un des nombreux jeux vidéo gratuits disponibles sur le marché.

Les éditeurs de ces jeux ont réussi à capter l’attention d’un public toujours grandissant avec des concepts simples et, surtout, un argument de masse, la gratuité. Or, l’argent n’est nullement absent de ces jeux, bien au contraire.

Les jeux free-to-play

Depuis quelque temps une nouvelle catégorie de jeux vidéo, les free- to-play, a fait son apparition. Autrement dit, des jeux gratuits qui se téléchargent librement. Plutôt destinés au marché du portable et des tablettes, ils sont simples d’accès et ont des graphismes colorés susceptibles d’être prisés par les plus jeunes. Les parties sont rapides et peuvent s’enchaîner en quelques minutes. C’est un concept différent des jeux vidéo classiques pour les consoles de salon et les ordinateurs qui eux sont payants (entre 50 € et 70 € pour un jeu).

Attention aux achats compulsifs

Sur le principe, il n’est pas nécessaire de …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur clcv.org/