UFC-Que Choisir d'Albertville

Législation / Droit / Justice, Services / Vie Sociale, Télécom / High-tech / Médias

Faire reconnaître une usurpation d’identité

# usurpation identité
Pauline Clément  | Le 07/08/2018 à 16h26

On vous demande de rembourser des crédits d’identité que vous n’avez pas souscrits, votre compte bancaire a été siphonné, on se fait passer pour vous sur Facebook… Démarches à entreprendre pour venir à bout de problèmes en cascade et gagner la partie.

Porter plainte le plus vite possible

Avant de vous rendre au commissariat
 ou à la gendarmerie, vous pouvez d’abord déposer une préplainte en ligne. Peu de temps après, vous obtiendrez un rendez-vous et serez informé sur les documents à apporter (par exemple, les courriers des banques qui vous réclament de l’argent). Le jour J, demandez
 le récépissé du dépôt de plainte, mais aussi la copie du procès-verbal.

« Veillez à ce que toutes les banques auprès desquelles votre identité a été usurpée y soient mentionnées », conseille Marie-Camille Eck, avocate à Paris.

Réunir les preuves

« Listez tout ce qui montre que vous n’êtes pas l’auteur des actes incriminés, indique Olivia Mons, directrice Communication et Développement de France Victimes. Par exemple, vous avez déjà une voiture, et donc aucune raison d’emprunter pour en acheter une autre. Vous n’avez pas pu avoir cette contravention car vous étiez au travail, et votre employeur en témoigne, etc. »

L’objectif est double : étayer votre plainte et faire entendre raison à un organisme qui refuserait de vous croire.

Contacter la Banque de France

L’usurpateur a peut-être déjà souscrit des crédits. Pour le savoir, prenez rendez-vous dans une succursale de la Banque de France (banque-france.fr) pour consulter le fichier central des chèques et celui des incidents de paiement des crédits aux particuliers (vous pouvez demander un relevé de situation par écrit). Si vous y figurez, adressez à la Banque de France copies du dépôt de plainte et de vos papiers d’identité, avec une liste des incidents qui vous sont imputés. Elle indiquera dans les fichiers que vous êtes victime d’une usurpation. Les banques qui s’y réfèrent en seront informées.

Alerter le réseau social

Si votre profil sur un réseau social a été piraté pour nuire à votre réputation ou pour vous demander une rançon, par exemple, alertez le réseau social. Vous pouvez aussi trouver assistance sur le …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur dossierfamilial.com/