UFC-Que Choisir d'Albertville

Alertes, Santé / Bien-Être

Nanoparticules de dioxyde de titane : les recommandations du Haut conseil de la santé publique

nanoparticules-sante-opacite-danger-potentiel

Publié le 09 juillet 2018 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Très utilisées dans l’agro-alimentaire, les cosmétiques ou les matériaux de construction, les nanoparticules de dioxyde de titane sont des éléments ultrafins qui peuvent contaminer l’atmosphère. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) préconise donc de protéger les personnels des entreprises qui les fabriquent ou les manipulent et le voisinage des sites concernés.

Les nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) entrent dans la composition de nombreux produits de la vie quotidienne : cosmétiques, crèmes solaires, dentifrices, peintures, médicaments et aussi confiseries.

Qu’est-ce qu’une nanoparticule ?

Utilisé dans de nombreux domaines depuis les années 90, c’est un élément de taille nanométrique : entre 1 et 100 nanomètres, 1 nanomètre étant 1 000 millions de fois plus petit qu’un mètre (10 000 fois plus petit qu’un cheveu par exemple).