UFC-Que Choisir d'Albertville

Auto / Moto, Publications / Kiosque / Tests / Forums

Citroën Berlingo (2018). Premières impressions

ds7-crossback-automobile
Publié le : 02/07/2018 

S’il conserve un air rustique, le Berlingo de troisième génération est confortable et presque aussi silencieux qu’une berline. Il dispose en outre d’un volume de chargement intéressant mais utilise des plastiques peu valorisants.

 

Citroën se targue d’être un grand spécialiste des fourgonnettes. Il faut dire que son histoire est cousue de succès dans le domaine depuis les années 50 avec la première 2CV Fourgonnette. Cette troisième génération de Berlingo confirme l’attrait de la marque pour ce type de véhicule situé à la croisée des chemins entre la voiture particulière et l’utilitaire. Mais, qu’on ne s’y trompe pas, sous ses airs de mastodonte pataud, le Berlingo est bel et bien une voiture familiale capable d’avaler les kilomètres en toute quiétude.

 

QUALITÉ DE VIE À BORD

Bien qu’agréable à l’œil, la planche de bord est entièrement conçue de plastiques durs.

Comme on pouvait s’y attendre en voyant le gabarit de l’engin, l’accès à bord du Berlingo 2018 ne pose aucun souci et l’ouverture de la porte donne accès à un habitacle gigantesque. C’est certain, même les plus claustrophobes n’auront pas peur d’être à l’étroit et tous les passagers voyageront dans d’excellentes conditions. L’installation demande toutefois un …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org