UFC-Que Choisir d'Albertville

Alertes, Télécom / High-tech / Médias

Escroquerie en ligne. Déjouez l’arnaque au faux support technique

#Escroquerie en ligne #arnaque faux support technique
Publié le : 05/06/2018 

Des internautes ont été incités à verser plusieurs centaines d’euros après avoir vu apparaître sur l’écran de leur ordinateur un message leur demandant d’appeler le service technique de Microsoft. Il s’agissait en fait d’une escroquerie bien rodée.

 

Plusieurs adhérents à l’UFC-Que Choisir nous ont raconté la même histoire. Alors qu’ils surfaient sur Internet, un message semblant provenir de Microsoft est apparu sur leur écran, indiquant que leur ordinateur était bloqué et qu’ils devaient, pour résoudre le problème, composer un numéro de téléphone. Ceux qui l’ont fait ont abouti sur ce qu’ils pensaient être le support technique de Microsoft. Au bout du fil, la personne, rassurante, affirmait pouvoir les aider à condition qu’ils paient en ligne une somme importante, souvent supérieure à 200 €. Qu’ils aient payé ou non, aucun d’entre eux n’a constaté le moindre changement. Et pour cause, le message ne provenait pas des services de Microsoft et la plateforme vers laquelle il renvoyait était en réalité tenue par de faux réparateurs alléchés uniquement par l’appât du gain.

Si l’arnaque au faux support technique existe depuis plusieurs années, les techniques des escrocs se diversifient. Ainsi, selon le cas, le message peut affirmer que le PC a été infecté par un virus, indiquer qu’un problème de licence est survenu ou proposer d’éradiquer un écran bleu apparu quelques secondes auparavant. Si Microsoft est la société dont l’identité est la plus souvent usurpée, certains escrocs n’hésitent pas à se faire passer pour des éditeurs de logiciels antivirus ou d’autres sociétés connues. Le message lui-même peut varier : il peut, selon les cas, indiquer que l’ordinateur fonctionne mal, assurer que le PC est infecté par un ou plusieurs virus ou expliquer avoir décelé que l’utilisateur s’était rendu sur des sites douteux. Enfin, si la plupart des téléopérateurs ne procèdent à aucune manipulation, certains tentent d’obtenir l’accord de la victime pour installer sur son PC un logiciel qui leur permettra par la suite d’accéder au contenu de l’ordinateur.

UN MESSAGE INQUIÉTANT APPARAÎT ? PAS DE PANIQUE !

Contrairement aux …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org