UFC-Que Choisir d'Albertville

Argent / Assurances / Banques, Services / Vie Sociale

Retraite progressive: quoi de neuf?

calcul-retraite-nouveau-simulateur-agirc-arrco
Par Catherine Janat, avec Philippe Bainville, spécialiste de la retraite à la Cnav le 09 avril 2018

Plus de 11 500 salariés étaient en retraite progressive au 31 décembre 2016. Ce dispositif, qui permet de lever le pied en fin de carrière tout en maintenant son pouvoir d’achat, est assoupli depuis le 1er janvier.

 


• En quoi consiste le retraite progressive? 

Elle permet de cumuler une activité salariée à temps partiel avec une partie de vos retraites de base et complémentaires. Le salaire maintenu permet de valider des trimestres et d’acquérir des points de retraites complémentaires Arrco et Agirc si vous êtes cadre. 

• Qui peut en bénéficier? 

Les salariés, à trois conditions:

 Avoir au moins 60 ans;
 Justifier de 150 trimestres d’assurance;
 Travailler à temps partiel: entre 40 et 80% de la durée applicable dans votre entreprise. Soit entre 14 et 28 heures par semaine dans une entreprise pratiquant les 35 heures.

Depuis le 1er janvier 2018, vous pouvez accéder à ce dispositif si vous travaillez pour plusieurs employeurs: une opportunité notamment pour les aides à domicile et les assistantes maternelles. Vous pouvez opter pour la retraite progressive dès lors que votre durée totale de travail reste comprise entre 40 et 80% d’un temps plein. 

• Un employeur peut-il s’opposer à ce que vous optiez pour la retraite progressive? 

Non, si vous travaillez déjà à temps partiel et remplissez les conditions requises. Vous pouvez alors recevoir un complément de revenus rien qu’en demandant votre retraite progressive.

Oui, si vous travaillez à temps plein, l’employeur peut refuser votre passage à temps partiel. 

• Comment est calculée la fraction de …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur https://www.notretemps.com/