UFC-Que Choisir d'Albertville

Alimentation, Commerce, Environnement / Energie, Législation / Droit / Justice, Santé / Bien-Être, Services / Vie Sociale

Printemps des consommateurs. 8 façons de consommer au naturel

printemps-consommateurs-naturel
Publié le : 15/03/2018 

À l’occasion de la journée internationale des droits des consommateurs, l’UFC-Que Choisir donne le coup d’envoi d’un Printemps des consommateurs 2018 dédié à la consommation au naturel. Différents événements s’adressant à tous les publics se tiennent un peu partout en France et recouvrent un éventail de sujets qui s’inscrivent à la croisée de nombre de nos actions et combats : production alimentaire respectueuse de l’environnement, lien entre alimentation et santé, préservation de la ressource en eau, décryptage des étiquettes, préservation de la biodiversité, etc. Retrouvez ici les grands principes pour consommer au naturel !

 

JE MISE SUR LA QUALITÉ DE LA NOURRITURE ET DE L’EAU

L’agriculture biologique repose sur l’interdiction des pesticides et engrais chimiques, l’interdiction des OGM, la lutte biologique, etc. Des marques privées vont plus loin que la norme européenne identifiée par un label et son logo et proposent leurs propres logos. Revue de détail.

 

logo bio - Bio européen
  • Réglementation harmonisée pour les opérateurs bio européens.
  • Denrées alimentaires contenant au moins 95 % d’ingrédients bio (hors eau et sel).
logo bio - AB
  • Le logo français AB repose sur les mêmes exigences que la certification bio européenne.
  • Affichage non obligatoire sauf pour la restauration et certaines productions animales (escargots, lapins) dont l’activité est couverte par un cahier des charges propre à la France.
logo bio - biocoherence
  • Plus strict que la réglementation européenne.
  • Produits provenant de fermes 100 % bio.
  • Déclaration obligatoire de toute infrastructure polluante à proximité des exploitations.
  • Ne recourt pas aux travailleurs détachés.
logo bio - demeter
  • Préparations spécifiques et prise en compte des rythmes cosmiques.
  • Aucun pesticide.
  • Fumiers, purins et lisiers provenant des animaux du domaine.
  • Respect du bien-être animal.
logo bio - nature et progres
  • Plus ancienne certification, la seule qui ne suppose pas la certification AB européenne comme préalable.
  • Encourage la polyculture et le respect de la saisonnalité.
  • Prône la relocalisation, les fermes et ateliers à taille humaine, ou encore les circuits courts.

 

Vous vous demandez si le bio vaut vraiment le coup ? Notre décryptage démontre l’intérêt sanitaire du bio malgré un coût malheureusement prohibitif. Une de nos dernières études met effectivement en lumière les marges exorbitantes de la grande distribution sur ces produits. Les États généraux de l’alimentation qui se sont tenus en 2017 ont été l’occasion de dénoncer cette pratique mais aussi de remettre sur la table un projet de loi imposant les produits bio et locaux dans les cantines scolaires. La qualité de l’eau, tout aussi importante pour la santé, est également l’une de nos préoccupations : découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune grâce à notre carte interactive.

 

JE FAVORISE LES CIRCUITS COURTS

Privilégier les …

 

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org