UFC-Que Choisir d'Albertville

Commerce, Télécom / High-tech / Médias

Soldes – Risques accrus de cyberescroqueries

soldes-risques-cyberescroqueries-piratage-hacker
08/01/2018

Une augmentation de la vigilance s’impose pour faire face aux multiples attaques conduites par les cybercriminels qui redoubleront d’efforts durant la période des soldes.

Cette année la période des soldes d’hiver s’étalera du 10 janvier au 20 février sur l’essentiel du territoire national avec quelques dérogations pour certains département frontaliers et outre-mer.

Durant ces 6 semaines, les promotions battront leur plein en boutique et sur Internet.

Comme chaque année, les cybercriminels multiplieront leurs efforts pour profiter de la précipitation voire de la crédulité des consommateurs à la recherche de la meilleure affaire au meilleur prix.

Fausses annonces promotionnelles, faux sites Internet marchands officiels, faux sites de commerce en ligne créés pour la circonstance, hameçonnage (phishing en anglais) par SMS, téléphone ou courriel (email en anglais), faux transporteur, faux support technique, faux service après vente, attaques par rançongiciels (ransomware en anglais)… Toutes les techniques frauduleuses seront utilisées par les criminels pour essayer d’abuser leurs victimes afin de leur faire réaliser un achat qu’ils ne verront jamais arriver, les faire rappeler des numéros surtaxés, leur voler leurs données personnelles ou bancaires, les rançonner…

Dans la suite du Black Friday, Cybermalveillance.gouv.fr appelle à la plus grande vigilance et renouvelle et complète ses recommandations pour faire face avec le plus de sécurité possible à cet évènement :

1. Méfiez-vous des offres trop généreuses : si la promotion vous semble beaucoup plus intéressante que partout ailleurs, alors considérez la suspecte par principe et faites un minimum de vérification (*) avant d’acheter au risque de ne jamais voir arriver votre achat ou au mieux de vous faire livrer une contrefaçon. (*) Réalité de la promotion, notoriété du vendeur, risque de contrefaçon…

2. Ne confondez pas vitesse et précipitation : mmême pressé par un pseudo vendeur en ligne qui vous propose l’affaire du siècle ou par un compte à rebours de vente flash ne donnez pas trop rapidemement votre numéro de carte bancaire et prenez le temps d’un minimum de vérification (Existence réelle et notoriété du vendeur, réalité de la promotion, sécurité de la transaction…).

3. Ne rappelez pas inconsidérément des numéros surtaxés : si des messages énigmatiques reçus sur votre boîte vocale ou par SMS vous demandent de recontacter un pseudo transporteur « pour votre livraison » ou un service après-vente « suite à votre achat » ou encore vous proposent une promotion « immanquable » – préférez rappeler le numéro officiel du commerçant, du transporteur ou du SAV concerné.

4. Attention à l’hameçonnage : vérifiez scrupuleusement les …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur cybermalveillance.gouv.fr/