UFC-Que Choisir d'Albertville

Législation / Droit / Justice, Télécom / High-tech / Médias

Données personnelles. WhatsApp mis en demeure

donnees-personnelles-whatsapp
Publié le : 20/12/2017 

La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) reproche à l’application de messagerie WhatsApp de transmettre les données de ses utilisateurs à Facebook, sa maison mère, sans aucune base légale. Elle lui donne un mois pour se conformer à la loi française.

 

La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) ne laissera pas les « GAFAM » (les géants du Net, symbolisés par le quintet Google-Amazon-Facebook-Apple-Microsoft) faire n’importe quoi avec les données personnelles des utilisateurs français. Elle le prouve une nouvelle fois en mettant en demeure WhatsApp de se conformer à la loi en matière de collecte de données. D’après la Cnil, l’application de messagerie transmet les données de ses utilisateurs à Facebook, sa maison mère depuis 2014, sans aucune base légale.

WhatsApp partage avec Facebook le numéro de téléphone de ses 10 millions d’utilisateurs français ainsi que des informations relatives à leurs habitudes d’utilisation de l’application. D’après WhatsApp, ces informations sont collectées à des fins de sécurité (ce à quoi la Cnil ne trouve rien à redire), mais également pour des besoins de « business intelligence ». Concrètement, il s’agit d’analyser les comportements des utilisateurs, ce qui fait tiquer la Commission.

 

CÉDER SES DONNÉES… OU DÉSINSTALLER L’APPLI

Selon la loi Informatique et libertés, Whatsapp devrait recueillir le consentement de ses utilisateurs avant de partager leurs données personnelles avec sa société mère Facebook. Le consentement n’est valable que si …

 

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org