UFC-Que Choisir d'Albertville

Commerce, Equipement de la maison, Logement / Immobilier

Un commercial le persuade d’acheter 2 portails en 5 mois

commercial-abus-faiblesse

En avril 2013, M.X est démarché à son domicile par un commercial de la société Eko’Logis (ne pas confondre avec Eco-Logis), spécialisée dans les travaux de menuiserie-bois et PVC, dont le siège se trouve à Maine-de-Boixe (Charente). Entre le 8 avril et le 27 septembre 2013, il signe les 12 contrats et avenants suivants:

.

  • 8 avril 2013 : chauffage thermodynamique (7 000 euros), ballon d’eau chaude (5 900 euros), avenant regroupant les deux commandes pour un montant de 12 900 euros
  • 17 avril 2013 : portail et sa motorisation (13 200 euros), avenant modifiant la commande du 8 avril 2013 et avenant regroupant l’ensemble des commandes pour un montant de 26 100 euros
  • 2 juillet 2013: pack adoucisseur (4 000 euros), parquet flottant et volets roulants (14 000 euros), avenant regroupant les deux commandes pour un montant de 18 000 euros
  • 27 septembre 2013: portail et sa motorisation, encore, (7 619 euros), VMC double flux (8 881 euros), avenant regroupant les deux commandes pour un montant de 16 500 euros.
  • .
    .
  • Le 17 avril 2013, la SA Sofinco, désormais dénommée SA CA Consumer Finance, consent à M. X un contrat de prêt d’un montant de 26 100 euros, affecté à l’achat des matériels commandés depuis le 8 avril.
  • Le 4 juillet 2013, la SA Cetelem, désormais dénommée BNP Paribas Personal Finance, consent à M. X un prêt d’un montant de 18 000 euros, affecté à l’achat des matériels commandés le 2 juillet.
  • La dernière commande à Eko’Logis est annulée, et aucun crédit n’est souscrit.

.
.
Pratiques commerciales agressives
M. X n’arrivant pas à honorer les …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur  http://sosconso.blog.lemonde.fr/