UFC-Que Choisir d'Albertville

Transports

Trains de nuit : faute de repreneur, la moitié des lignes fermeront le 1er octobre

trains-de-nuit-faute-de-repreneur-la-moitie-des-lignes-fermeront-en-octobre

Quatre des huit lignes de trains Intercités de nuit, dont l’Etat a déjà annoncé l’arrêt des subventions, fermeront le 1er octobre si aucun opérateur privé ne veut les reprendre et que les régions concernées ne les financent pas, a annoncé jeudi 21 juillet Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des transports.

Les lignes reliant Paris à Irun (Espagne) et à Nice bénéficieront d’un sursis, respectivement jusqu’en juillet et octobre 2017 ; les liaisons Paris-Briançon et Paris-Rodez-Latour-de-Carol seront maintenues, comme annoncé en février par M. Vidalies.

Le secrétaire d’Etat disait alors que l’Etat se désengagerait de six des huit lignes de nuit Intercités exploitées par la SNCF dès le 1er juillet et invitait de nouveaux opérateurs ferroviaires à se manifester et à proposer de « nouveaux schémas d’exploitation innovants » pour ces trains nocturnes.

Les syndicats de cheminots déplorent le désengagement de l’Etat

Cliquer ici pour lire la suite sur LeMonde.fr