UFC-Que Choisir d'Albertville

Environnement / Energie, Santé / Bien-Être

Jardiniers: aidez les abeilles !

jardiniers-abeilles-insecte-pollinisateur-neonicotinoides

Participez au bien-être de cet insecte pollinisateur en l’attirant dans votre jardin!

Les néonicotinoïdes, cette famille de pesticides connus pour leur nocivité sur les abeilles et les insectes pollinisateurs, vont-ils enfin être interdits? Cette mesure passera dans quelques jours en deuxième lecture à l’Assemblée nationale dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la biodiversité. Utilisés pour éradiquer les insectes ravageurs des cultures – ils attaquent leur système nerveux– ces produits sont régulièrement mis en cause pour leur rôle dans le déclin des insectes pollinisateurs. Ils pourraient être interdits à partir du 1er septembre 2018.

En attendant, vous pouvez aider les abeilles et les insectes pollinisateurs, qui contribuent à la pollinisation de 200 000 espèces de plantes à fleurs en aménageant votre jardin. Et participer ainsi participer à leur sauvegarde par quelques gestes simples.

1/Préparez un garde-manger: plantez des fleurs et des arbres

Si vous plantez un grand nombre de variétés, vous contribuez à leur bonne santé et augmentez leurs sources de nectar et de pollen.

Dans l’idéal, fleurissez votre jardin toute l’année avec une alternance de floraisons, du printemps à l’automne. Mais attention, les abeilles sont fines mouches et ont leurs préférences: elles aiment les fleurs ou les plantes mellifères (secrétant du nectar) dont elles font leur miel.

– Pensez à faire un petit coin « mauvaises herbes » où elles viendront se nourrir. Les abeilles les apprécient car elles sont riches en pollen et en nectar: le pissenlit, l’ortie, l’achillée, la pâquerette, ou le sainfoin ont leur faveur.

– Créez aussi de beaux massifs multicolores qui enchanteront vos yeux et raviront leur palais: semez des tapis de fleurs mélangées: bleuet, digitale, trèfle, réséda, coquelicot, luzerne, bourrache.

– Faites des carrés de plantes aromatiques et réservez-en une partie aux plantes montées en fleurs comme la ciboulette, le  thym, le basilic, la lavande, la menthe. Les abeilles en raffolent.

– Côté arbres, les fruitiers ont la côte: pommier, poirier, abricotier, prunier…mais vos arbustes les intéressent aussi: les butineuses feront un festin du seringa, du cognassier ou du troène.

– Si les plantes grimpantes comme le chèvrefeuille, la clématite font partie des espèces amies, en revanche, évitez les plantes invasives comme la vigne vierge, l’arbre aux papillons, l’ambroisie, l’herbe de la pampa et autres renouée du Japon. Connues pour proliférer, elles étouffent les plantes locales.

2/N’oubliez pas la boisson

Cliquer ici pour lire la suite sur notretemps.com/