UFC-Que Choisir d'Albertville

Alimentation, Publications / Kiosque / Tests / Forums

Champagne. Les dix questions à se poser pour bien choisir une bouteille de champagne

champagne-choisir-choix

Le vignoble champenois n’a beau représenter que 4 % des vignes françaises, il occupe une place très importante sur nos tables. Son image festive en fait un vin prisé pour les célébrations et occasions particulières. Reste que pour l’amateur non éclairé, choisir une bonne bouteille – ou du moins, une bouteille qui lui plaira – est difficile. Malgré la petite taille du vignoble (33 000 hectares), sa production est variée : prix, cépages, dosage, méthode de production… Voici tout ce qu’il faut savoir pour choisir une bouteille de champagne sans risquer la déception.

 

→ Test Que Choisir : Comparatif Champagnes

COMMENT DÉCRYPTER L’ÉTIQUETTE D’UNE BOUTEILLE ?

L’étiquette d’une bouteille de champagne doit délivrer au client des informations obligatoires : l’appellation « Champagne », qui doit apparaître de manière claire ; le nom ou la raison sociale de l’élaborateur et le nom de la commune où le vin est élaboré ; la mention de la teneur en sucre (« brut », « extra-brut », etc. ; voir la question n3) ; le numéro d’immatriculation professionnelle et la catégorie professionnelle de l’élaborateur (NM, RM, RC, etc. ; voir la question n2) ; la provenance (en l’occurrence, « Produit de France » ou une expression équivalente) ; le taux d’alcool ; le volume ; le numéro de lot ; les allergènes ; le message sanitaire ou le logo « femme enceinte ».

L’étiquette peut afficher des mentions facultatives : nom de la cuvée ; millésime ; cépage ; type de champagne (« rosé », « blanc de blancs » pour une cuvée de raisins blancs ou « blanc de noirs » pour une cuvée de raisins noirs).

Aucune réglementation n’oblige à une contre-étiquette, mais elle …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org