UFC-Que Choisir d'Albertville

Environnement / Energie

Interdiction des ampoules halogènes. Vos questions, nos réponses

# interdiction ampoules halogènes

L’interdiction des ampoules halogènes suscite de l’inquiétude, vos messages en témoignent. Voici les questions les plus fréquentes, et nos réponses.

 

« Il existe de nombreux lampadaires halogènes, parfois de marque, pour lesquels le remplacement du tube R7 par son équivalent LED n’est pas possible en raison du diamètre physique, en tout cas à ce jour », signale Louis, de Viroflay dans les Yvelines.

« Puis-je trouver des LED R7 éclairant autant que mes halogènes de 400 watts qui fonctionnent depuis 10 ans sans avoir été changées ? », demande Jean-Xavier, d’Épinay-sous-Sénart, dans l’Essonne.

Que Choisir : Les tubes halogènes R7 sont une exception à la règle générale d’interdiction. Leur vente reste autorisée tant que les LED ne seront pas capables de les remplacer à format et en intensité lumineuse équivalents.

 

« J’ai dans mon salon 2 luminaires que j’ai payés 300 € chacun et qui sont équipés de petites ampoules halogènes. Faudra-t-il que je remplace ces appareils ? Cela me semble ahurissant », s’indigne Marie-Noëlle, de Montélimar dans la Drôme.

QC : Vous ne précisez pas le culot de vos petites ampoules, c’est probablement du G9. Si c’est le cas, pas d’inquiétude, ces ampoules-là n’ont pas encore d’alternative performante à prix abordable en LED. Elles restent donc autorisées à la vente. C’est la deuxième exception à l’interdiction des halogènes, et la dernière. Si ce n’est pas du G9, l’alternative existe en LED.

 

« Sauf erreur de ma part, il est très difficile voire impossible de …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org