UFC-Que Choisir d'Albertville

Argent / Assurances / Banques, Législation / Droit / Justice, Services / Vie Sociale

Protéger son héritage: et si je me remarie?

heritage-succession-donation-epoux-droits-conjoint
Par Catherine Janat le 18 septembre 2018 modifié le 18 septembre 2018

Pour préserver la paix familiale et sécuriser l’avenir vos proches, voici les dispositions à prendre en cas de remariage.

• Sans dispositions particulières  

– En application de la loile conjoint a droit à un quart des biens composant la succession de son époux (ou de son épouse) décédé(e), si celui-ci a un fils ou une fille d’une première union.

– Si chacun de vous a des enfants, le remariage peut provoquer des points de crispation ainsi que des litiges au moment de votre succession ou celle de votre conjoint. Souvent, le logement représente la part la plus importante de l’héritage. Aussi, le conjoint survivant et les enfants du défunt se retrouvent-ils propriétaires ensemble d’un même bien. Or, il est bien rare que leurs intérêts soient communs. 

– Enfin, au décès de votre conjoint, le quart de vos biens qu’il aura reçu ira à ses propres enfants, pas aux vôtres.

À lire aussi:
Comment faire une donation à mon petit-fils à condition qu’il finisse ses études?

• Afin de préserver la paix familiale 

– Chaque conjoint peut conserver son patrimoine de façon distincte, de façon que celui-ci revienne en intégralité à ses enfants. Pour atteindre cet objectif, voici les précautions à prendre.

1) Réaliser …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur notretemps.com/