UFC-Que Choisir d'Albertville

Argent / Assurances / Banques, Télécom / High-tech / Médias

Découverts autorisés : que proposent les banques en ligne ?

# Banques en ligne néo-banques

Analyse et décryptageBanque en ligneBoursoramaFortuneoMonabanqINGHello BankOrange BankBforBank

Comment connaître à l’avance le montant de l’autorisation de découvert dont vous pourrez bénéficier en ouvrant un compte dans une banque en ligne ? Nous avons posé la question aux 7 principales enseignes françaises.

Ça y est, vous vous êtes décidé à passer à la banque en ligne ! Mais laquelle choisir ? Pas évident, à première vue, de distinguer les offres des 7 acteurs qui se partagent ce marché : la concurrence entre eux est suffisamment féroce pour aboutir à un quasi-alignement des tarifs et à un rapprochement progressif des offres…

L’autorisation de découvert peut constituer un axe de différenciation. Même lorsqu’on a à cœur de maintenir ses comptes dans le vert, il est en effet confortable, de savoir qu’une dépense imprévue ou qu’un dérapage ponctuel n’engendreront pas de cascade de frais : commissions d’intervention, agios, lettres d’information, etc. Un service utile, donc, sur lequel il existe de réelles différences de politique entre les enseignes, qui n’affichent pas non plus le même degré de transparence sur le sujet.

Des tarifs quasi-alignés sur le découvert

Si les banques en ligne se montrent plus ou moins généreuses et transparentes sur le découvert autorisé, leurs tarifs, en revanche, sont quasi-alignés. Le taux nominal annuel appliqué est de 7% chez Boursorama, Fortuneo et BforBank, et de 8% chez ING Direct, Orange Bank, Monabanq et Hello Bank. Seule cette dernière facture un minimum forfaitaire de 7 euros par trimestre, qui alourdit considérablement le …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur cbanque.com/