UFC-Que Choisir d'Albertville

Loisirs / Tourisme

Location saisonnière entre particuliers. Idéal quand tout va bien

location vacances
Publié le : 23/05/2018 

Coût raisonnable, choix pléthorique, ergonomie des sites, souplesse et rapidité des transactions, les nouveaux sites de location saisonnière entre particuliers séduisent les vacanciers. Mais si l’expérience tourne mal, on peut trop rarement compter sur eux.

 

« Une croissance insolente. » C’est ainsi que le cabinet d’études économiques Xerfi qualifie l’évolution du marché de la location saisonnière entre particuliers, dans une étude parue en août dernier. Pour des vacances en famille ou entre amis, les Français ont toujours affectionné ce type d’hébergement. Mais ces dernières années, le marché a connu une véritable explosion avec l’implantation d’Airbnb sur le marché français et la fusion d’Abritel et Homelidays, successivement rachetés par Homeway, lui-même désormais sous la coupe d’Expedia. Cette entrée en scène de géants du tourisme s’est accompagnée d’une croissance impressionnante. Avec 76 millions de nuitées en 2016, le marché était en progression de 30 % par rapport à 2015 et la tendance devrait se confirmer.

 

UNE FORMULE QUI SÉDUIT POUR SES NOMBREUX ATOUTS PAR RAPPORT À L’HÔTEL

Un succès qui s’explique par les nombreux avantages offerts par ce mode d’hébergement. Avantage économique d’abord. Une maison pour une grande tribu coûte nettement moins cher que plusieurs chambres d’hôtels. Même pour un week-end en amoureux, l’option – désormais largement disponible en ville, ce qui n’était pas le cas avant l’arrivée d’Airbnb sur le marché – se révèle souvent intéressante (voir l’encadré prix). D’autant que le choix de l’hôtel implique que l’on paye en plus les repas au restaurant. Autre intérêt des locations, la convivialité, avec des espaces communs pour toute la famille qui peuvent être assez vastes et que n’offrent pas hôtel ou camping. Enfin, le lien qui s’établit parfois entre hôtes et locataires est apprécié. « L’accueil est toujours personnalisé. Nos hôtes semblent heureux de nous recevoir, nous donnent des informations sur la région, sont prêts à répondre à toutes nos questions », se réjouit Caroline D. Propriétaire, David R. lui fait écho : « Louer nous permet de rencontrer des personnes de pays et de cultures divers. Nous adorons ces rencontres avec des gens qui apprécient l’échange. Nous nous efforçons de faire en sorte qu’ils se sentent comme chez eux. » Bons plans, visites inédites, restaurants à découvrir : certains hôtes ne sont pas avares de conseils utiles.

Il reste que les problèmes de tous ordres ne sont pas si rares. Selon notre étude (voir encadré), 62 % des loueurs et un locataire sur cinq ont eu à y faire face. Ménage et rangement approximatifs, détériorations diverses, bruit gênant pour les voisins, les griefs exprimés par les propriétaires tournent autour du manque de civilité. Les locataires, eux, déplorent avant tout l’imprécision, voire la malhonnêteté des annonces. Logement non conforme à la description, saleté, équipements manquants, étage élevé non signalé ou encore bruit incommodant : autant de motifs de déception qui, sans donner forcément lieu à réclamation, peuvent sérieusement nuire à l’agrément du séjour.

 

BIENVEILLANCE EXCESSIVE DE BEAUCOUP D’AVIS

D’où l’importance des avis pour éclairer son choix : ils sont le …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org