UFC-Que Choisir d'Albertville

Argent / Assurances / Banques, Législation / Droit / Justice, Services / Vie Sociale

Rupture, divorce… quel impact sur vos assurances et votre retraite ?

divorce-remariage-droits-reversion

Un divorce ou une rupture a des répercussions sur les prestations sociales du couple, d’autant plus lorsque celui-ci a des enfants. Mutuelles, assurances, retraite… il faut penser à tout.

La séparation du couple ouvre une période d’incertitudes quant à la protection de la famille en matière de santé. Comment parents et enfants vont-ils continuer à bénéficier de la Sécurité sociale ? Doivent-ils changer de caisse ou pas ? Qui va pouvoir utiliser la carte Vitale ? Quelles formalités doit-on effectuer pour garder sa mutuelle ? Nous allons le voir, gérer la transition entre l’avant et l’après n’est jamais simple, même s’il existe des dispositifs prévoyant tous les cas de figure et octroyant des délais pour trouver le temps de s’organiser.

Assurance maladie des parents : chacun bénéficie d’une couverture à son propre nom

L’entrée en application, début 2016, de la loi sur la protection universelle a beaucoup facilité la vie des ex-partenaires sans activité professionnelle, donc sans affiliation personnelle à la Sécurité sociale (ils étaient assurés en tant « qu’ayant droit » de l’autre). Jusqu’à cette date, en cas de rupture, les pacsés et concubins devaient immédiatement demander la couverture maladie universelle (CMU) de base pour être assurés, tandis que les époux disposaient d’un délai d’un an pour le faire. D’où des formalités superflues et le risque de devoir changer de …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur capital.fr/