UFC-Que Choisir d'Albertville

Environnement / Energie

La fronde contre le compteur Linky s’organise et s’intensifie

compteur-linky

Un collectif d’opposants au compteur intelligent a saisi une vingtaine de tribunaux dans toute la France et une manifestation nationale anti-Linky est prévue le 5 mai. Le patron de Direct Energie, fournisseur d’électricité, tente de rassurer les abonnés en leur expliquant que «Linky n’est pas Facebook».

La grogne contre le compteur Linky ne faiblit pas. Un collectif d’opposants, dont 200 personnes en Gironde, a annoncé jeudi avoir saisi en référé une vingtaine de tribunaux de grande instance dans toute la France. Ils demandent à la justice de «surseoir à l’installation» de ces appareils, voire de les retirer purement et simplement, alors qu’Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, veut avoir installé 34 millions de ces compteurs communicants à la fin de 2021. «La pose des compteurs Linky avance à marche forcée partout en France au mépris du droit à la santé, des libertés individuelles et de la vie privée», a dénoncé l’un des avocats accompagnant cette action collective, Pierre Hurmic.

» LIRE AUSSI – Linky: les usagers ne pourront pas refuser l’installation des compteurs

Pour rappel, ce compteur numérique permet de mesurer la consommation réelle, sans pour autant nécessiter le relevé de compteur par un technicien. Ces informations mensuelles sont directement transmises au fournisseur d’électricité. Ce dernier peut ainsi établir une facture plus précise qu’avec de simples estimations. Mais il suscite de vives inquiétudes auprès de …

.

Cliquer ici pour découvrir la suite sur lefigaro.fr/