UFC-Que Choisir d'Albertville

Législation / Droit / Justice, Services / Vie Sociale

Dépannage à domicile une meilleure protection du consommateur ?

artisan-depannage-domicile-protection-consommateur

vendredi, 23 février 2018 16:22Dernière modification le vendredi, 23 février 2018 16:28

En avril dernier la loi est venue imposer de nouvelles obligations aux professionnels. Le but : renforcer la protection du consommateur. La CLCV s’interroge…

La clé de la porte d’entrée casse dans la serrure, le chauffe-eau explose… et tout ça, bien évidemment, un samedi soir ! Un problème de plomberie ou d’électricité en soirée ou pendant le week-end conduit bien souvent à appeler en urgence un dépanneur sans pouvoir faire jouer la concurrence.

Des professionnels peu scrupuleux profitent de la situation pour ne pas respecter leurs obligations. La campagne nationale de sensibilisation de 2016, qui avait pour slogan « Faites-vous dépanner pas arnaquer », rappelait que le dépannage à domicile constitue l’un des premiers motifs de plaintes, les infractions étant nombreuses et d’une gravité particulière.

Une obligation d’information renforcée
Depuis le 1er avril 2017, la loi a mis à la charge des dépanneurs des obligations d’information supplémentaires. Ils doivent désormais indiquer dans leurs devis le taux horaire de la main-d’œuvre, les modalités de décompte du temps estimé, le prix des différentes prestations forfaitaires proposées, les frais de déplacement et le coût du devis.

Lorsque le professionnel reçoit la clientèle dans ses locaux, ces informations doivent également faire l’objet d’un …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur http://www.clcv.org/