UFC-Que Choisir d'Albertville

Législation / Droit / Justice, Services / Vie Sociale, Télécom / High-tech / Médias

Puis-je refuser l’installation d’une antenne relais sur le toit?

antenne-relais
Par Anne-Marie Le Gall le 23 novembre 2017

Je suis propriétaire d’un appartement au dernier étage. Des copropriétaires évoquent le gain que peut procurer l’installation d’une antenne relais de téléphone sur le toit de l’immeuble. Je crains d’être exposé aux ondes. Peuvent-ils m’imposer cette décision?

Pour améliorer sa couverture, un opérateur de téléphonie peut avoir besoin d’implanter une nouvelle antenne relais sur le toit d’un immeuble. Du côté de la copropriété choisie, c’est l’assurance d’un loyer conséquent qui viendra considérablement baisser ses charges.  Pour certains habitants c’est une nuisance. Qui décide ?

Les explications de David Rodrigues de la CLCV 

Un sujet polémique. Malgré l’intérêt financier indéniable d’un tel projet, il est rare qu’il recueille l’assentiment de tous les copropriétaires. Les habitants des étages élevés peuvent s’inquiéter de vivre à proximité d’un émetteur d’ondes. Lire: Exposition aux ondes, faites la mesurer à domicile


• A quelle majorité peut se décider l’installation d’une antenne relais? 

Par le passé, plusieurs décisions judiciaires ont dans un premier temps imposé l’unanimité, puis la double majorité. La loi du 6 août 2015 est venue trancher le débat. L’article 25 (h) indique désormais que « l’installation d’une station radioélectrique nécessaire au déploiement d’un réseau radioélectrique ouvert au public … » doit être décidée à la majorité des voix de tous les copropriétaires (présents, représentés ou absents lors de l’assemblée générale). Ce qui peut paraître contraignant.

Mais attention! Si cette …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur https://www.notretemps.com/