UFC-Que Choisir d'Albertville

Télécom / High-tech / Médias

Fin des frais de roaming. Merci à l’Europe

telephone-roaming-europe
Publié le : 08/09/2017 

Celles et ceux qui ont voyagé dans l’Union européenne cet été ont savouré la fin de la facturation des frais d’itinérance. Pour la première fois, ils ont pu appeler, envoyer des SMS et se connecter en 4G presque autant qu’ils le souhaitaient sans dépenser un centime de plus. Les seules surfacturations qui ont été constatées sont dues à une mauvaise interprétation des nouvelles règles. Explications.

 

« Une révolution », « Vive l’Europe », « Ça change tout »… la plupart des consommateurs ayant répondu à notre appel à témoignages sur la fin des frais de roaming au sein de l’Union européenne ne tarissent pas d’éloges sur cette mesure entrée en vigueur le 15 juin dernier. Plus besoin d’éteindre son smartphone au passage de la frontière de peur qu’il ne se connecte tout seul. Plus besoin non plus de partir à la chasse aux bornes Wi-Fi ou de dépenser une petite fortune pour souscrire un forfait spécifique. Que ce soit pour chercher un hôtel, trouver son chemin ou rester en contact avec ses amis, le fait de pouvoir utiliser son smartphone à l’étranger comme on le ferait en France change radicalement la donne. Si tous ou presque ont reçu à chaque passage de frontière un message leur indiquant les tarifs en vigueur en cas de hors-forfait, rien ne leur a été facturé en plus. Qui plus est, la grande majorité des utilisateurs se déclarent satisfaits de la quantité de data allouée et de la qualité des réseaux captés à l’étrangers, aussi bien au niveau de la couverture que des débits.

UN BUG CHEZ RED

Certes, il y a bien eu quelques couacs. À cause d’un bug, des clients Red by SFR ont vu certaines de leurs communications facturées hors forfait. L’opérateur assure avoir réglé le problème et remboursé les clients concernés. Quant aux abonnés au forfait Free à 2 €, ils ont découvert sur le tard qu’ils devaient, pour utiliser leur téléphone à l’étranger, activer l’option Voyage et payer une avance sur consommation de 10 €. Une discrimination qui s’ajoute aux tarifs particulièrement élevés des appels vers les numéros en 08, y compris vers des numéros censés être gratuits. Et tout cela, sans parler des augmentations de tarif que plusieurs opérateurs ont appliquées pendant l’été.

Mais dans la très grande majorité des cas, les dépassements qui nous ont été signalés résultent …

 

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org