UFC-Que Choisir d'Albertville

Loisirs / Tourisme, Services / Vie Sociale, Transports

Billets d’avion en ligne. Enfin des mesures contre les pratiques abusives

internet-billets-avion-en-ligne
Publié le : 15/04/2017 

La réservation de vacances ou de billets d’avion en ligne confronte souvent les consommateurs à des pratiques abusives : prix qui grimpent au dernier moment, frais supplémentaires masqués… Un arrêté visant à limiter ces pratiques vient d’être publié au Journal officiel. Il était temps.

 

 « Les taxes et charges appliquées discrètement aux billets d’avion alourdissent considérablement la facture payée au final par le passager », écrivions-nous… en novembre 2006, il y a plus de 10 ans. En 2015, la Cour de justice des communautés européennes (CJCE) condamnait ces pratiques, sans grand succès. En début d’année, c’était au tour de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) de hausser le ton, en épinglant notamment les sites Govoyages.fr, Travelgenio.fr et Travel2be.fr. Las ! Chaque semaine, des consommateurs continuent à nous demander conseil après avoir vu le prix de leur réservation faire un bond au moment de payer.

Dans le cadre d’une opération « coup de balai » menée en octobre 2016, la Commission européenne et les autorités de protection des consommateurs de l’UE ont procédé à un contrôle de 352 sites de comparaison des prix et de réservation de voyages dans l’ensemble des pays membres. Elles ont constaté que les prix n’étaient pas fiables sur 235 d’entre eux, soit deux tiers des sites contrôlés. « Dans un tiers des cas, le prix affiché en premier lieu n’est pas le même que le prix final ; dans un cinquième des cas, les offres promotionnelles n’étaient pas réellement disponibles ; dans près d’un tiers des cas, le prix total ou la manière dont ce dernier était calculé manquait de clarté », énumère la Commission dans un communiqué publié le 7 avril.

« Les autorités ont demandé aux sites Web concernés d’aligner leurs pratiques sur la législation de l’UE sur la protection des consommateurs », poursuit le communiqué. « S’ils ne se conforment pas à cette requête, les autorités nationales pourront …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org