UFC-Que Choisir d'Albertville

Equipement de la maison

Détecteurs de fumée. Deux ans après, quel bilan ?

detecteurs-fumee
Publié le : 08/03/2017 

 

La date couperet était fixée au 8 mars 2015. Depuis, tous les logements sont censés être équipés d’un détecteur de fumée. L’objectif est salutaire, il s’agit de réveiller les occupants en cas de départ de feu nocturne pour éviter qu’ils ne meurent intoxiqués par les fumées de l’incendie. En effet, si la grande majorité des incendies se produit le jour, ceux qui se déclarent la nuit sont les plus meurtriers, les victimes mourant intoxiquées dans leur sommeil. Le détecteur de fumée alerte avant qu’il ne soit trop tard.

À en croire le chiffre de deux cents vies sauvées chaque année qui circule dans la presse, le bilan serait déjà très positif. En réalité, il n’a rien d’officiel : il provient d’un syndicat professionnel, la Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI). « Ce chiffre est un raccourci un peu abrupt, admet son délégué général Romain Canler, on n’a pas de statistiques mais on fait une veille auprès de la presse locale sur les interventions des pompiers grâce à des détecteurs qui ont donné l’alerte la nuit. On en a recensé deux cents. »

S’équiper si ce n’est déjà fait

Les statistiques de la Sécurité civile sur 2015 sont moins …

Cliquer ici pour découvrir la suite sur QueChoisir.org