UFC-Que Choisir d'Albertville

Environnement / Energie, Santé / Bien-Être

Roundup : Le glyphosate sauvé par Bruxelles

scandale-roundup-glyphosate

Les États membres avaient refusé de se prononcer clairement sur l’interdiction ou la réautorisation du glyphosate. La Commission européenne vient donc de trancher pour eux, c’est oui au Roundup et à ses concurrents.

 

C’est l’épilogue d’un feuilleton qui ne grandit pas les dirigeants politiques. Appelés à se prononcer sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, la matière active du célèbre Roundup (Monsanto) et des désherbants concurrents, ils avaient créé la surprise en mars dernier en refusant de voter sa réautorisation pour 15 ans comme le leur proposait la Commission européenne. Depuis, la Commission de Bruxelles était revenue plusieurs fois à la charge, en réduisant à chaque fois la durée d’autorisation initialement prévue. Elle avait d’abord ramené le renouvellement de 15 à 9 ans, sans succès.

Si bien qu’au 4e vote qui a eu lieu le 24 juin dernier, sa proposition n’était plus que de 18 mois. Les États membres ont à nouveau refusé de la valider, la Commission n’a pas obtenu la majorité qualifiée nécessaire au renouvellement.

En bonne logique démocratique, après ces 4 échecs de l’exécutif européen face aux États, le glyphosate aurait dû être interdit dans l’Union européenne dès ce 1er juillet.

Cliquer ici pour lire la suite sur QueChoisir.org