UFC-Que Choisir d'Albertville

Loisirs / Tourisme

Est-il nécessaire de prendre une assurance- voyage ?

assurance-voyage

En voyage tout peut arriver ! L’assurance voyage est un contrat destiné à faciliter la vie du voyageur qui doit annuler son départ, écourter son séjour voire être rapatrié en urgence. Mais attention aux doublons avec la carte bancaire.

L’assurance voyage est conçue pour dépanner le voyageur en toutes circonstances: au moment du départ comme durant son voyage. Les garanties peuvent être plus ou moins étendues, en fonction des besoins et du budget que le voyageur souhaite mobiliser pour s’assurer. Ne jamais oublier que certaines garanties sont «offertes» d’office par certaines cartes bancaires.

»» Lire aussi: Faut-il assurer ses bagages ?

Avant le départ: l’assurance annulation

Toute personne qui réserve un voyage peut souscrire une assurance annulation. Elle lui permet d’annuler le voyage et de se faire rembourser si finalement, elle se trouve dans l’impossibilité de partir à la date et à l’heure prévues. Si les sommes en jeu sont importantes, ou si le voyage est fixé à une date assez lointaine, cette garantie peut être intéressante. Pour quelques euros de plus, le voyageur sait qu’il peut annuler ou reporter son voyage à une date ultérieure.

Les motifs d’annulation sont inscrits en toutes lettres dans le contrat. Pour être valables, ces derniers doivent être justifiés. Les motifs les plus courants sont: la maladie, un accident, le décès, un attentat ou une catastrophe naturelle survenus à destination. Les meilleurs contrats d’assurance admettent d’autres causes d’annulation, avec parfois une franchise de 10% du voyage annulé à la charge du voyageur.

L’annulation peut être demandée par le voyageur lui-même mais aussi son conjoint, ses ascendants, descendants, beaux-pères, belles-mères, frères, sœurs, beaux-frères, belle-sœur, gendres ou belles-filles. Les meilleurs contrats admettent également le remplaçant professionnel, la garde d’enfant ou garde malade.

Durant le voyage: l’assistance et le rapatriement

Lire la suite sur LeFigaro.fr (article en accès libre)