UFC-Que Choisir d'Albertville

Auto / Moto, Environnement / Energie

Scandale des moteurs truqués : Volkswagen accusé d’avoir détruit des preuves aux Etats-Unis

Le Monde.fr avec AFP | 15.03.2016 à 17h18

Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Classer

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/03/15/534×0/4883385_6_a527_au-salon-de-l-automobile-de-francfort-en_31e5b5d195bc2bb14a5b6038473b1164.jpgAu Salon de l'automobile de Francfort, en septembre 2015.

Le groupe Volkswagen va-t-il être trahi par l’un des siens ? Un ancien employé de la firme américaine, Daniel Donovan, accuse le constructeur allemand d’avoir détruit des preuves et fait obstruction à la justice. Il assure avoir été renvoyé, le 6 décembre, pour avoir refusé de participer à des « destructions intentionnelles de preuves ».

L’employé travaillait pour Volkswagen depuis 2008, soit avant le début supposé des trucages en 2009. Dans sa plainte déposée samedi 12 mars dans un tribunal du Michigan, il assure que la filiale américaine de Volkswagen le soupçonnait « d’être sur le point de dénoncer la destruction de preuves et l’obstruction à la justice ». Selon son témoignage, ces destructions auraient eu lieu après la révélation du scandale des moteurs diesels indiquant de fausses émissions.

Lire la suite sur LeMonde.fr