UFC-Que Choisir d'Albertville

Loisirs / Tourisme

Retard au décollage

Pour un vol à destination de Madagascar avec la compagnie Corsair, M. et Mme D., du Perreux-sur-Marne, sont convoqués à Orly à 17 h 30. Les bagages sont enregistrés, puis Corsair annule le vol, l’avion ayant un problème. Les voyageurs sont transférés à Roissy pour un départ à 3 h du matin. Ce qui chamboule le séjour à Madagascar. À leur retour, M. et Mme D. adressent une réclamation à Nouvelles Frontières, auprès duquel ils s’étaient inscrits. Ce dernier leur accorde 200 € d’avoir sur un prochain voyage. Insatisfaits, ils contactent l’UFC-Que Choisir du Val-de-Marne. L’association locale rappelle alors au voyagiste l’article 6 du règlement européen 261/2004 sur les retards d’avion. Mais, celui-ci campant sur ses positions, l’association locale conseille à M. et Mme D. de porter l’affaire devant le juge de proximité. Nouvelles Frontières a été condamné à payer 600 € par personne, augmentés des intérêts légaux de retard.

 

Une action menée par l’association locale : UFC-Que Choisir Créteil et sa région 941 (AL)